Séréna, assurez-vous contre le cancer du sein !

Vol, agression, décès, problèmes de santé .. de nos jours on tente de pallier à n’importe quel risque. Cette fois-ci les assureurs ont redoublé d’ingéniosité et nous assurent contre celui de contracter un cancer ! En effet, la compagnie MetLife lance un nouveau contrat, appelé Séréna, qui permet aux femmes de s’assurer contre le cancer du sein. 

Il vous suffit d’avoir entre 18 et 60 ans, de ne jamais avoir eu un cancer quel qu’il soit ou un papilloma virus, et, moyennant une somme qui s’échelonne entre 3,81 et 162,05 euros par mois en fonction de l’âge et de la prime désirée, vous êtes assurée de toucher entre 10 000 et 70 000 euros en cas de mauvais diagnostic.

Cette coquette somme est complétée par une assistance psychologique lors de la phase "de guérison" (et pourquoi pas pendant les traitements ? ), d’un capital supplémentaire de 1 000 à 7 000 euros en cas de reconstruction, et de la prise en charge de frais supplémentaires non remboursés par la sécurité sociale comme les garde d’enfants, aide ménagère, baisse de salaire ….

Le bug dans l’histoire est que, semble-t-il,  les femmes à risque avéré comme par exemple celles qui présentent une mutation génétique BRCA1 ou 2 ne sont pas exclues de la cible.

A priori une bonne idée quand on sait à quel point les malades doivent faire face à des problèmes financiers importants. Malheureusement, à mon avis, peu de femmes auront eu préalablement connaissance de ce contrat, et il est fort possible que ce nouveau service prévoyance ne serve pas à grand monde. Mais bon, pourquoi pas !

Catherine Cerisey

Le contrat Séréna 

About these ads

  1. mouais… je partage ton doute…
    s’assurer pour ça quand on ne l’a pas en tête ? ça fait de drôlr de pensées…
    pourquoi seulement cancer du sein ?
    (serait ce que c’est là qu’il y a la meilleure approche de la guerison ?)
    et je suppose que tout antécédent familial, même loin, soit va te faire payer encore plus cher, soit va te refuser cette assurance… de quoi te stresser avant même que tu soit dans ton désert…
    enfin bon…
    bises à toi Catherine

    • bonjour

      un petir retour rapide, Serena ne couvre pas le cancer du sein mais les cancers féminins comme il est indiqué dans le lien posté par catherine

      Par ailleurs je confirme que les antécédents familiaux ne sont pas abordés dans le cadre de la souscription et ne peuvent donc pas servir de repoussoir
      peut être un bon produit pour une fois ???

  2. bizarre de vouloir s’assurer contre le cancer du sein! pourquoi
    le cancer du sein plutôt que celui du foie, du colon, du poumon…?
    je suis très méfiante; ajouter une cotisation de plus en ce temps de crise;
    je me vois incapable de dire à mes petites-filles de 24 et 18 ans:"il faut penser à payer la mensualité contre le cancer du sein".
    après 60 ans, tant pis si tu as le cancer du sein, estime-toi heureuse de ne pas l’avoir eu plus tôt; à l’âge de la retraite, tu es parée pour affronter!
    vraiment, il n’y a que du négatif qui me vient à la lecture de ce post.
    à bientôt

  3. Coucou,

    J’imagine que le choix du cancer du sein est du à son incidence importante. ce qui me gêne aussi, à la réflexion, c’est le fait que la compagnie surfe sur la peur des femmes face à la maladie.
    Brume et Germaine vous avez raison, comment peut-on penser à ça quand on n’est pas touchée…
    Mais il faut quand même avouer, que, si on oublie tous ces bémols, le fait de toucher une somme pour nous aider pendant et après les traitements n’est pas négligeable pour certaines…
    Mon sentiment est très mitigé sur cette info
    je vous embrasse les filles

    • bonjour, je m’appelle silvana , j’ai 51 ans, le 18 OCTOBRE 2011, je souscrit à metlife, je suis a mon propre compte, comme praticienne en technique du bien etre, une vie seine, le 25 novembre, je me fais operer d’un nodule au sein gauche, rien ne pouvait prévoir, tout aller bien, quand j’ai vu le site, je me suis dit pourquoi pas?
      J ai écrit un metlife en recommandé pour les avertirs de ce qui m’arrivait, ils ont prélevé 34,05 Euros, et leur demander ce que je devais faire…….. Aujourd’hui toujours pas de nouvelles, le recommandé ils l’ont bien recu, j’ai eu beau les appeles, on me promet de me rappeler mes rien, le silence complet, a ce jour, j’ai ete hospitalisé d’un anédocarcinome de 3cm au sein gauche le 26 novembre 2011, quinze jours apres, je me faisais operer une seconde fois, d’un prélevement de ganglions qui a été déja pratiquée le 26novembre, malheureusement pour la deuxieme fois, il y avait des métastases. le 4 janvier 2012, je commence un long traitement de 18 mois en chimiothérapie, voila, je vais encore écrire en espérant avoir des nouvelles de cette societé merci de me lire et de m’aider .

      • Bonjour Silvana,

        je suis attérée par votre témoignage. une fois de plus, les assureurs prouvent qu’ils sont là pour toucher des primes et qu’ils disparaissent au moindre problème. je ne peux malheureusement pas vous aider si ce n’est vous conseiller d’envoyer une lettre recommandée accusé de réception en les menaçant de saisir un avocat pour leur faire peur.
        tenez nous au courant surtout et plein de choses pour la suite. j’espère que votre traitement se passera le mieux possible.
        A vite
        Catherine

      • Bonjour Catherine,
        Je vous remercie de m’avoir répondu, j’ai déja envoyée un recommandée, aujourd’hui j’ai envoyée une deuxieme lettre,
        Je trouve que l’on souffre déja assez, en plus les papiers, toutes les radios……A faire, c’est triste de se retrouver seule, et abandonnée.
        Je n’ai pas eu un seul appel téléphonique, ils prennent sur mon compte, et moi en entendant , j’attends.
        Merci encore Catherine, de votre gentillesse.
        Demain, je vais faire ma premiere chimio, et j’ai tres peur, je souffre à l’intérieur, je ne dis rien à mes enfants, ils sont jeunes ( 21 et 23 ans),
        Je dors peu, je me reveille dans la nuit, trempée, je deviens insomniaque, oui , tout cela me fait peur, et chaviree, je me sens bien seule, je suis une femme qui positive, qui apporte aux autres tout l’amour, mais aujourd’hui, je suis lasse , mon premier cancer, j’avais 29 ans, (cancer de l’uterus), on m’a donnée pendant 21 ans de l’estreva (hormone), et aujourd’hui, je paie la négligence des medecins, je me sens bien amer.
        Merci de me lire,
        A bientot SILVANA

  4. Bonjour Silvana,

    Ne lâchez pas prise avec l’assureur ! Prenez le temps de vous remettre de cette première chimio, qui je l’espère, se passera le mieux possible pour vous, et renvoyez un courrier plus menaçant.
    Pour vos enfants, il faudrait penser à leur expliquer pourquoi vous êtes si mal. ils sont en âge de comprendre, et, même s’ils ne l’étaient pas, ils sont en droit de savoir ce qui arrive à leur maman. Ne restez pas seule surtout face à votre peur. L’entourage permet de traverser les traitements avec plus de douceur.
    Je vous embrasse, prenez soin de vous
    Catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s